Billet d’humeur

Un billet pour 2024

Déjà 3 mois ! J’ai changé de boulot peu de temps après mon dernier post et je dois reconnaître que je suis tellement pris que je n’arrive plus à trouver le temps d’écrire. Ça et pas trop le goût à la rédaction en ce moment, mais je ne doute pas que ça reviendra. J’ai aussi Un billet pour 2024

Les contraintes et les limites stimulent la créativité

Avant d’apprendre comment fonctionne un ordinateur, puis comment fonctionne le web et comment coder, je débordais d’idées de sites ou de programmes que j’aurais adoré réaliser. Mais plus le temps passe, plus j’emmagasine des connaissances et c’est comme si ces idées devenaient obsolètes, ou encore qu’elles s’évanouissaient, comme si mes connaissances techniques venaient remplacer mes Les contraintes et les limites stimulent la créativité

Profession no-limit

Aujourd’hui j’ai consulté un CV pour le moins étonnant, la personne en question avait enchainé des postes très prisés dans un secteur où les candidats sont bien plus nombreux que les offres d’emploi. Puis en perte de sens pendant sa carrière cette personne a effectué un revirement de carrière pour le moins inattendu dans la Profession no-limit

1 an !

Miiiiince j’ai raté l’anniversaire de mon blog ! C’était hier ! Et en plus j’ai laissé s’écouler plus d’un mois sans rédiger d’article ! Bon ça j’en parle à chaque billet, c’est complètement con. Blague à part même si je n’écris pas autant que je l’espérais je suis tout de même content d’avoir un espace 1 an !

Des nouvelles

Ça fait un bail que je n’ai pas écrit mais le cœur, les idées et le temps disponible n’étaient pas au rendez-vous. Je partage quelques nouvelles et pensées. Ces derniers temps je n’ai pas fait grand chose d’original, j’ai essayé de savoir s’il était possible de gagner anonymement et légalement des cryptos, en particulier des Des nouvelles

Blues de l’automne

Cet espèce de blues de l’automne, avec les journées qui diminuent et les températures qui baissent… Vous aussi ça vous le fait ? C’est encore plus dur de se lever le matin et le soir les occasions de sortie se font plus rares, le froid dissuade même les plus braves. Vivement le mois de décembre Blues de l’automne